6 raisons de visiter le Van Gogh Museum à Amsterdam


ART, Musées & expositions / mardi, février 11th, 2020

De passage à Amsterdam, le musée Van Gogh est un incontournable de la ville et ce n’est pas sans raison ! Célèbre dans le monde entier, Van Gogh a marqué l’Histoire de l’Art en proposant des œuvres novatrices. En seulement dix ans, le peintre a réalisé plus de 800 tableaux et un millier de dessins. Voici mes 6 bonnes raisons de ne pas louper ce musée.

#1 / Découvrir l’artiste néerlandais

Cela va évidemment de soi. Et l’une des premières découvertes est que le nom du peintre se prononce [Gorrrr] et non pas [Gogue] ! Il est aussi incroyable d’apprendre que l’artiste n’a trouvé sa vocation qu’à 27 ans ! Et pour réaliser son rêve, il va travailler avec acharnement. Il recopiera des pages et des pages d’exercices de cours de dessin et s’entrainera à manipuler différentes techniques. Il décrit ainsi son objectif « apprendre à bien dessiner, à être maître soit de mon crayon, soit de mon fusain, soit de mon pinceau. » Inspirant non ?

#2 / Observer les différentes étapes de sa vie… jusqu’à sa folie

Si l’épisode de l’oreille coupée de Van Gogh est tristement célèbre, on connait moins bien les détails de sa vie qui oscille entre grand enthousiasme et tristesse profonde. L’exposition du musée est organisée de façon chronologique et nous permet de comprendre un peu mieux les maux de Van Gogh.

Van Gogh, Les Mangeurs de pommes de terre, mai 1885.

#3 / Comprendre le parti-pris du peintre

Van Gogh était un peintre avant-gardiste. Il pensait la peinture comme une expérience et a beaucoup travaillé sur le rôle des couleurs. La vie des paysans le passionnait : il trouvait leur travail beau et honnête. Il voulait montrer la réalité de cette vie laborieuse, sans l’idéaliser. Son tableau Les Mangeurs de pommes de terre nous fait entrer dans cette intimité en observant cinq paysans partageant un repas. Lorsque Van Gogh montre ce tableau, il est jugé trop obscur et caricatural. L’idée de Van Gogh n’était pas de montrer quelque chose de beau. La couleur sombre évoquait « une bonne pomme de terre, bien poussiéreuse, non épluchée naturellement. ». Il faudra attendre quelques années pour que ce tableau soit enfin reconnu comme un chef d’œuvre.

#4 / Profiter de l’excellent audio-guide du musée

Un conseil : ne passez pas à côté de l’excellent audio-guide du musée ! En effet, il permet de mieux comprendre les œuvres et de les placer dans leur contexte. Les explications sont courtes (1 à 2min) mais claires et passionnantes. L’audio-guide coûte 5€ mais cela change complètement la visite.

« Je veux être reconnu comme le peintre des Tournesols.»
Vincent Van Gogh
Peintre

#5 / S’émerveiller devant ses Tournesols, Iris et autres fleurs

« Je veux être reconnu comme le peintre des Tournesols » écrit Vincent Van Gogh. Pari réussi ! Nous pouvons admirer l’un des cinq célèbres tableaux représentant les Tournesols. Mais ne vous y trompez pas, Van Gogh a utilisé ce sujet notamment pour travailler sur la couleur (tout en décorant son atelier !). J’ai une attirance toute particulière pour son tableau Amandier en fleurs (1890) peint à l’occasion de la naissance de neveu…qui a aussi été prénommé Vincent. Il symbolise la naissance d’une nouvelle vie et sa couleur bleue jade semble remplie d’espoir.

#6 / Flâner dans la boutique du musée